La chronique informatique

de Solutions Formentik

Choisir son navigateur


Que vous utilisiez un ordinateur, une tablette ou un téléphone intelligent, le navigateur est sans doute le logiciel le plus sollicité. Il est vrai cependant que depuis l’avènement des applications mobiles, ceux qui utilisent moins leur ordinateur ont quand même accès à une quantité de services directement par leur application propre, comme entre autres Google, Gmail et Outlook.

On utilise notre navigateur tous les jours, à tout moment de la journée, pour rechercher une information, pour consulter ses courriels, ou pour utiliser différentes services web. C’est pour cette raison qu’on hésite fortement à en changer tellement nos habitudes restent ancrées dans nos quotidiens. Pourtant les concurrents et leurs avantages fleurissent et mériteraient qu’on s’y intéresse d’un peu plus près. 

Un navigateur Web est un logiciel conçu pour consulter les nombreux sites web présents sur Internet (on parle de mille milliards de sites). Que vous choisissiez Internet Explorer, Firefox, Opéra, Safari ou Google Chrome, qui sont les cinq navigateurs les plus connus, ils ont des points communs mais aussi un certain nombre de différences. 

Plusieurs personnes ayant de la difficulté à bien comprendre la notion de navigateur, je vais donc essayer de vulgariser cette information afin de vous aider à répondre à cette importante question: 

Comment bien choisir le sien?

Historique :

                     Dès 1995, Netscape Navigator devint le navigateur dominant. C’est de là que vient le terme navigateur. Par la suite, on a utilisé fureteur au Québec.

                     En 1995 sortit également Internet Explorer de Microsoft.

                     À partir de 2000, et après plusieurs années de « guerre des navigateurs » c'est Internet Explorer qui devint le navigateur le plus utilisé. La raison en est principalement sa pré-installation au sein de Microsoft Windows, le système d'exploitation le plus utilisé sur les ordinateurs personnels à cette époque.

                     À compter de 2005, on note une régression de la part de marché d'Internet Explorer, surtout au bénéfice de Mozilla Firefox.

                     En décembre 2008 sort le navigateur Google Chrome, édité par Google, qui deviendra en 2012 un des navigateurs les plus utilisés.

Utilisation :

La fonction principale d'un navigateur Web est de permettre la consultation d'informations disponibles sur Internet. Les principales étapes de la consultation d'une ressource sont les suivantes :

L'utilisateur donne au navigateur l'adresse ou l’URL  de la ressource à consulter. Il existe trois manières de donner une adresse Web :

·         taper soi-même l'adresse Web dans la barre d'adresse du navigateur ;

·         choisir une ressource dans la liste des favoris (signets ou marque-pages), sachant qu'à chaque favori est associée une adresse Web ;

·         trouver un hyperlien avec un moteur de recherche comme DuckDuckGo, Bing, Yahoo ou Google, sachant qu'à chaque hyperlien est associée une adresse Web.


Mais quel est l’intérêt concret de choisir un bon navigateur ?

1.       Une question de performance

On veut tous que notre navigateur fasse vite ce qu’on lui demande : afficher la page qu’on veut le plus rapidement possible.

2.      Un bon navigateur doit être le plus compatible possible avec les nouvelles technologies.

Le temps où un navigateur avait pour seul but d’afficher des pages web html est révolu, car les technologies se développent également à vitesse grand V.

3.      A la recherche d’une ergonomie agréable et de la personnalisation

Il est toujours plaisant d’avoir un navigateur intuitif et pratique à utiliser. C’est là que les différences d’ergonomie peuvent intervenir entre les navigateurs. L’un des grands points forts de Firefox et Chrome est la personnalisation via l’ajout d’extensions. Ce sont des petits plugins qu’on choisit d’installer pour nous faciliter la vie, par exemple pour bloquer certaines publicités, pour enregistrer les pages web au format PDF, ou encore pour modifier le thème de son navigateur.


Qu’en est-il du navigateur dans les appareils mobiles ?

Devant le développement croissant des téléphone intelligent et des tablettes numériques, plusieurs concepteurs de navigateurs sortent des versions mobiles ;

Sur iPhone et iPad, Safari domine tous les autres navigateurs. En effet, seul Safari a le droit d’utiliser le moteur d’affichage Nitro qui accélère énormément l’affichage des pages web, les développeurs des autres navigateurs sont tous contraints d’utiliser UiWebView, ce qui les ralentit beaucoup. Malgré cela, plusieurs navigateurs comme Dolphin ou Chrome égalisent, voire même dépassent Safari en terme d’ergonomie et de personnalisation.

Sous le système Android, en plus du navigateur par défaut d’Android (nommé Internet) qui est déjà très performant, de nombreux autres navigateurs sont à la fois encore plus efficaces mais rajoutent ce qui manque au navigateur par défaut, et comble son côté minimaliste avec une ergonomie mieux travaillée et de la personnalisation poussée. Chrome, Dolphin ou Firefox en sont les stars.

Chrome est un peu à part dans le monde des navigateurs Web. Fuyant la course aux fonctionnalités, il se veut en revanche le plus rapide possible.

Le navigateur Firefox de la fondation Mozilla est incontestablement le plus personnalisable du comparatif. C'est clairement la raison de son succès. Encore qu'il ne faille pas oublier la sécurité renforcée, la gestion toujours admirable et intuitive des onglets, des marques pages, ou encore la barre de recherche intelligente. 

Vulnérabilités :

Les navigateurs Web sont des logiciels complexes et en constante évolution, principalement au niveau de la sécurité. Du fait de sa forte diffusion dans le monde le navigateur Web est une cible privilégiée des pirates désireux de nuire aux internautes. L'exploitation des traces numériques du navigateur Web est utilisée par certaines entreprises de commerce électronique.

L'internaute est menacé via son navigateur d'être victime des attaques suivantes :

·         profilage et analyse comportementale à des fins de revente marketing ;

·         vol de données personnelles par accès à ses fichiers ;

·         escroquerie par hameçonnage ;

·         crash de son ordinateur par bug du navigateur.

Le problème de la sécurité risque d'être sans fin, la solution étant de mettre à jour le plus régulièrement possible son navigateur, quel qu'il soit. Si votre navigateur est très régulièrement mis à jour, ce n'est pas forcément parce qu'il a plus de failles que ses concurrents, c'est que les développeurs s'activent régulièrement à combler chaque défaut. 

La règle à se souvenir : En informatique, le plus attaqué n'est pas le moins sécurisé, c'est le plus utilisé.

Conseil: Il faut toujours mettre à jour son navigateur ! 

Conclusion:

Même si on ne change pas de navigateur tous les jours, il faut parfois s’assurer que le navigateur qu’on utilise reste dans la course des avancées technologiques et est toujours adapté à nos besoins. Il faut tenir compte aussi de la compatibilité d’utilisation sur nos différents appareils.

Il ne faut pas hésiter à prendre quelques minutes pour tester d’autres navigateurs en les utilisant. Un petit effort d’adaptation suffit pour savourer les améliorations d’utilisation quotidienne qu’un navigateur plus performant peut nous apporter.


La vedette de la semaine :

Microsoft a créé la surprise en annonçant que désormais, les utilisateurs de ses applications mobiles n’ont plus besoin de payer un abonnement à Office 365 pour créer et éditer des documents avec les applications de sa suite logicielle. Jusqu’ici uniquement réservées à l’iPad, les applications de la suite bureautique Office de Microsoft vous permettront d’utiliser gratuitement toutes les fonctionnalités des outils de Microsoft même en situation de mobilité. La version pour Androïd sera bientôt disponible.


Sources :

Bien choisir son navigateur web en 2014

Navigateurs internet : tout savoir pour bien choisir !


Appelez-moi, je suis certain que je peux vous aider!

Sylvain Gagnon 418-720-7081