La chronique informatique

de Solutions Formentik

L’internet des objets

Si 2014 a été l'année des tablettes, je veux vous parler aujourd’hui de ce qui, selon mes lectures récentes, sera la nouveauté technologique de 2015: l’internet de demain sera l’internet des objets, représenté par l’abréviation IdO. 

En effet, l’internet du futur tend à évoluer d’un réseau d’ordinateurs interconnectés vers un réseau d’objets interconnectés. Il vise à construire des passerelles entre le monde de l’internet et le monde réel.

L'Internet des objets c'est simple : il s'agit d'objets (et non d'ordinateurs) capables de diffuser des données via internet. Dès lors, ces « objets » (le terme peut inclure aussi bien des animaux et même des individus) peuvent échanger des informations avec d'autres objets. L’objectif étant de communiquer numériquement avec des objets physiques afin de pouvoir mesurer et échanger des données entre le monde physique et le monde virtuel.

L’Internet des objets, ce réseau d’objets uniques qui communiquent entre eux sans intervention humaine, est en train de révolutionner le monde des affaires. Les solutions IdO s’adaptent aux besoins de tous les types d’entreprise. Elles procurent plusieurs avantages, comme d’augmenter la productivité et la fiabilité, mais aussi d’améliorer l’expérience client.

Il est parfois suggéré que l'objet deviendra un acteur autonome de l'internet, c'est-à-dire capable de percevoir, analyser et agir par lui-même dans les contextes des processus dans lesquels il sera engagé. L'avènement de l'Internet des objets s'associe donc à celui des technologies ou méthodes de conception logicielle liées à l'Intelligence artificielle.

L’IdO, qui est l’évolution de la technologie «machine à machine» (M2M en anglais), représente l’échange d’information et de données provenant de dispositifs communicant entre eux sans intervention humaine.  Certains font l’hypothèse que l’IdO représente une révolution car il permet de connecter les gens et les objets n’importe où, n’importe quand, par n’importe qui.

Il marque le début d’une nouvelle ère en matière de connectivité et de mobilité, qui transforme les affaires et la vie quotidienne. Grâce à l’internet des objets, les objets courants deviennent des actifs « intelligents», s’intègrent de façon transparente à un réseau mondial et sont en mesure de produire et d’échanger des données utiles sans intervention humaine.

L’Internet des objets est à l’origine de plusieurs innovations, notamment les compteurs intelligents, la télématique automobile, le suivi médical à distance, la gestion des équipes mobiles, la gestion des déchets, la planification urbaine, la détection environnementale, les gadgets d'interaction sociale, l'environnement urbain durable, les services d'urgence, l'achat mobile, la domotique…

Dans le secteur des transports, la technologie IdO permet la surveillance en temps réel de la vitesse des véhicules, du temps d’immobilisation, de l’état des routes et des comportements des conducteurs en vue d’optimiser l’utilisation de l’essence, d’améliorer les horaires et d’assurer la sécurité.

La maison connectée prend de l’ampleur au fil du temps. Tous les éléments d’une habitation sont transformés en objet connecté pour améliorer la vie des habitants. Du réfrigérateur au canapé, en passant par la télévision, tout y est connecté. Le jour est venu pour l’ampoule de passer entre les mains des chercheurs. L'engouement des entreprises pour l'internet des objets tient aux données qu'il peut générer.

De plus en plus «d’objets» sont connectés à Internet, incluant des voitures, thermostats, ascenseurs, pipelines, machines distributrices ou équipements médicaux. Voici des exemples d'objets qui seront très prochainement de plus en plus présents dans notre vie :

  • L’ampoule connectée qui, malgré son prix de 200$ pour 3 ampoules, peut avoir une durée de vie de 25 ans.
  • La serrure connectée qui se déverrouille avec votre téléphone ou une clé.
  • Les thermostats connectés (ex. Nest) que vous pouvez programmer à distance.
  • la caméra connectée pour une maison sûre et saine.
  • Le ballon de basketball connecté (ex. 94Fifty Smart Sensor Basketbal) qui analysera les gestes exécutés et apprendra à votre enfant à améliorer son lancer au panier.
  • La montre ou bracelet sportif qui enverra vos données de fréquence cardiaque directement sur votre téléphone.
  • La maison connectée qui vous parlera. (ex. Smartthings)
  • Le cadre lumineux connecté pour améliorer votre ambiance de son et lumière. (ex. Holi)
  • Qui n’aimerait pas une valise intelligente qui se connecte à son téléphone afin qu'il puisse le trouver et le verrouiller à distance.
  • Comment augmenter votre sécurité avec FOBO Tire, un capteur qui relève la pression des pneus et qui la transmet à votre téléphone.

Les risques associés:

  1. Le premier sujet d’inquiétude porte sur le fait que les données personnelles collectées puissent être utilisées sans que l’on sache par qui, ni pourquoi.
  2. La capture, le traitement et l’utilisation des données personnelles tant par les gouvernements que par les entreprises sans protection de notre vie privée.
Pour éviter cela, il faut donc :
  • Protéger la vie privée et les données sensibles.
  • Rendre possible le « silence des puces »

Conclusion :

Avec la rapide progression de l'Internet des objets, le moindre objet du quotidien deviendra très bientôt plus « intelligent ». La technologie et les réseaux sont aujourd'hui prêts, mais il reste encore un certain nombre de questions, notamment pour savoir si les politiques et la société sont prêts à permettre à nos appareils de communiquer de plus en plus de données sur nos activités, ou bien si les entreprises peuvent capturer et interpréter les quantités massives de données que l'internet des objets générera.

Il y a également toutes les questions concernant la santé et le fait de vivre constamment entouré de plus d'ondes électromagnétiques comme on en parle présentement pour les compteurs intelligents.

On dit qu’en 2020, nous compterons probablement plus de 22 milliards d’objets connectés, et qu’à terme, le trafic de données sur Internet sera davantage provoqué par des machines que par des humains ! Il existera alors de nouvelles machines (datacenters spécialisés), uniquement dédiées au traitement des données générées par les objets…


Je vous invite à aller lire ma chronique afin de suivre les liens qui vous en diront plus et vous permettront d'être plus au courant de ce qui se passe actuellement dans le monde des technologies connectées.

Sources :

10 choses à savoir sur l'internet des objets

Internet des objets : quel impact sur votre métier ?

L‘Internet des objets (Ido)et les risques


Bonne semaine!

Appelez-moi, je suis certain que je peux vous aider!

Sylvain Gagnon (418-720-7081)