Pourriel, SPAM ou courriel indésirable

Le pourriel ou SPAM est une communication électronique non sollicitée via le courrier électronique. Il s’agit en général d’envois en grande quantité, effectués à des fins publicitaires. Un jour ou l’autre, inévitablement, notre boîte aux lettres électronique se met à recevoir des courriers indésirables.

La nouvelle Loi canadienne anti-pourriel a été adoptée en décembre 2010. Une fois en vigueur le 1er juillet 2014, la Loi contribuera à protéger les Canadiens, tout en veillant à ce que les entreprises demeurent concurrentielles sur le marché mondial. Le 15 janvier 2015, les parties de la Loi visant l'installation non sollicitée de programmes d'ordinateur ou de logiciels seront également en vigueur. Cette nouvelle loi pour verra à empêcher quiconque de vous rejoindre si vous n’avez pas donné votre consentement à recevoir les courriels de cette entreprise.

Le pourriel vous inquiète? Voici cinq choses à surveiller :

1.       Demande des renseignements délicats
(Personnels ou financiers) même les banques ne les demandent pas!
Les banques et les entreprises légitimes ne demanderont jamais des renseignements personnels ou financiers dans un message électronique.

2.      Usurpe l'identité d'entreprises ou de personnes que vous connaissez
De nombreux criminels prétendent être des entreprises reconnues ou des personnes avec qui vous transigez fréquemment. Repérez les signes dans cette liste, même lorsque vous semblez reconnaître l'expéditeur.

3.      Utilise des tactiques alarmistes
(Par exemple : votre compte sera effacé si vous ne répondez pas)

4.      Demande de l'argent à l'avance d’une personne supposément connue et dans le besoin.

5.      Semble trop beau pour être vrai
Vous avez gagné un voyage! Méfiez-vous d'offres, d'argent ou de prix inattendus - n'envoyez jamais d'argent ou ne fournissez pas vos renseignements personnels pour recevoir un prix.

Il existe quelques protections courantes et efficaces :

  1. Se méfier des formulaires d’inscription

Communiquer son courriel à un service comporte un risque. En effet, il ne faut pas que celle-ci tombe entre les mains de spammeurs, sous peine de se retrouver envahi par les courriels indésirables.

Voilà quelques conseils pour se protéger des spams si donc vous êtes amené à communiquer votre adresse électronique pour bénéficier d’un service, recevoir des bulletins d’information, effectuer un achat en ligne ou accéder à une partie à accès restreint d’un site Web.

  1. Évitez de vous inscrire aux sites louches
  2. Méfiez-vous de la “case à cocher”/ ou à décocher
  3. Utilisez deux adresses email :
    • L’une, la principale, sera “saine”. Vous ne la communiquerez qu’à vos proches et vos contacts professionnels. Vous ne recevrez donc sur cette adresse que vos courriers importants.
    • L’autre vous servira pour tout ce qui ne concerne pas directement vos courriers personnels : abonnement aux listes de diffusion, aux lettres d’information, renseignement de formulaires, publication sur une page Web, etc. Certains sites vous offrent des boîtes temporaires jetables, qui s’autodétruisent au bout de quelques minutes ou jours, ou dont vous précisez à la création la durée de vie, par exemple : 10minutemail.com.

Voici d'autres conseils pour protéger votre adresse de courriel des indésirables:

  1. Éviter les chaines de messages 
  2.  Toutes les fois que vous voyez un courriel qui dit : « envoyez ceci à 10 amis » ou bien « vous aurez la malchance » ou « vous aurez de la chance » quel que soit le message --- c’est presque toujours un programme pour retracer votre adresse de courriel qui retrace les « cookies » et adresses de courriel des gens à qui vous les envoyez. Ces gens s’en moquent de la façon dont ils obtiennent votre adresse de courriel. Ignorez-les ou bien ne participez pas. 

  3. Éviter d’ajouter votre adresse sur les pétitions électroniques 

    Presque tous les courriels qui demandent d’ajouter votre nom et de le transférer à d’autres sont  une autre façon d’obtenir des noms et des « cookies » pour tracer l’information pour les spécialistes en télémarketing et spammeurs – afin de valider les adresses de courriel actives pour leur profit. Faites-vous plaisir et ARRÊTEZ d’ajouter votre nom à ces types de liste, même si elles semblent très invitantes. 

  4. Désabonnez-vous des courriels que vous recevez de la part des commerces en utilisant la fonction Pour se désabonner qui est placée à la fin du courriel, lorsqu’elle est présente.  

  5. Utilisez la fonction Courriel indésirable ou SPAM pour éduquer votre service de messagerie à reconnaître les courriels indésirables qu’il ne détecte pas automatiquement. 

  6. Vérifier régulièrement aussi cette boîte de courriel avant de supprimer son contenu, car il peut arriver que des messages désirés y soient envoyés automatiquement. 

  7. Lorsque vous envoyez un message à plusieurs destinataires, toujours faire suivre un message à plusieurs personnes en utilisant le fameux CCI (copie conforme INVISIBLE) afin de protéger les adresses courriels de vos destinataires. 

Conclusion

Nous avons tout intérêt à prendre les moyens pour protéger notre adresse de courriel, car comme notre adresse civique, elle fait partie de nos données sensibles à protéger. 

La vedette de la semaine

C’est le moteur de recherche DucDuckGo qui vient d’atteindre le milliard de recherche sur son site qui est la vedette de la semaine. La philosophie de ce moteur de recherche est de préserver la vie privée sur le web et de ne stocker aucune information personnelle concernant ses utilisateurs. Comme Google, DuckDuckGo relaie des publicités sur son moteur de recherche, mais il propose les mêmes résultats d'un utilisateur à l'autre, sans personnaliser la recherche en fonction des informations personnelles de chaque utilisateur, donc vous faites des recherches de façon anonyme.

Sources

La guerre aux pourriels enfin déclarée 

Loi canadienne anti-pourriels

La confidentialité de DuckDuckGo

Appelez-moi!  Sylvain Gagnon (418-720-7081)